Entre 2011 et 2016, le nombre d’Albertains dont le français est la première langue officielle parlée a augmenté de 11,7 %. En effet, ils sont désormais près de 80 000 pour qui le français est la langue maternelle et ils sont plus de 265 000 personnes à parler couramment le français et l’anglais dans la province albertaine. Cependant, il faut savoir que la croissance de la population francophone en Alberta repose principalement sur l’afflux d’immigrants et de migrants interprovinciaux. On trouve ainsi des concentrations d’immigrants francophones et bilingues à Edmonton et à Calgary, ainsi qu’en périphérie des grands centres de la province.

Francophonie à Calgary

Selon les récentes données de statistique Canada, la population francophone de Calgary a augmenté de 24 745 habitants à 28 560 habitants entre 2011 et 2016, et elle compte plus de 100 000 francophiles. La diversité culturelle au sein de la francophonie à Calgary est surprenante. Certes, l’héritage francophone des Pères fondateurs et la présence des Franco-Albertains, des Métis et des Premières Nations ont contribué et contribuent toujours à la vitalité de la langue française dans la région. Toutefois, l’arrivée de diverses communautés ethniques sert également au rayonnement de la francophonie sur le territoire albertain. Et parmi les immigrants qui décident de s’établir à Calgary, on compte un nombre considérable de francophones. Ce n’est donc pas étonnant d’entendre parler en français dans les espaces publics à Calgary puisqu’une forte concentration d’immigrants est issue de la francophonie mondiale, soit de pays européens, africains, d’Amérique du Sud, du Moyen-Orient et de l’Asie du Sud-Est. Et c’est sans compter les migrants francophones interprovinciaux originaires pour la plupart du Québec et de l’Ontario.

La francophonie de demain

Malgré le ralentissement économique qui touche l’Alberta et le départ de certains travailleurs francophones vers d’autres provinces canadiennes, l’avenir de la francophonie en Alberta demeure prometteur. Ce constat s’explique en partie grâce à l’accès à l’éducation en français. En effet, la fréquentation des écoles francophones et des programmes d’immersions sont en hausse en Alberta. En 2015-2016, 7 430 élèves (de la maternelle à la 12e année) étaient inscrits dans les écoles francophones. Si on ajoute à ce nombre les inscriptions dans les différents Centres de la Petite Enfance, il s’agit de 8 586 jeunes qui apprennent en français tous les jours. Aussi, les programmes de français langue seconde continuent d’attirer un nombre important d’étudiants chaque année. En 2014-2015, on compte plus de 148 711 étudiants inscrits dans l’un de ces programmes à la grandeur de la province.

Les étudiants francophones ou ceux issus des programmes d’immersions sont nombreux à choisir de poursuivre leurs études en français. En plus des cours de français offerts dans les différents établissements d’enseignement postsecondaire, l’Université de l’Alberta offre un certain nombre de programmes collégiaux, de premier et de deuxième cycle entièrement en français par l’intermédiaire du Centre collégial de l’Alberta et du Campus Saint-Jean.

En considérant cet engouement pour le français, tout porte à croire que les générations futures seront de plus en plus bilingues et dotées de meilleurs outils pour participer à la vie active au sein d’une francophonie durable et en santé.  C’est dans cette optique que le développement d’un projet tel que l’Espace Franco se distingue en tant qu’établissement phare de la francophonie à Calgary en regroupant sous un même toit une foule de services adaptés aux besoins des populations bilingues et francophones de demain.

Articles récents

Catégories